Archives par mot-clé : technique flamande

Nature morte au citron d’après Maerten Boelema de Stomme

« Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage… » –> Quatre fois j’ai remis un support vierge sur mon chevalet pour venir à bout cette nature morte !!

La toute première version ne me satisfaisait pas du tout 🙁
Aussi après une cascade de ratages et autres tracas voici enfin l’ultime version :

Huile sur bois 36,5x45
Huile sur bois 36,5×45
détail
détail

L’original ci-dessous se trouve au musée des Beaux-Arts de Reims.

Nature morte au citron Boelema de Stomme, Musée des Beaux-Arts de Reims
Huile sur bois 44,8 x 38,9

« Boelema de Stomme, ou Boelsema de Stomme Maerten, est un peintre de natures mortes, qui vécut à Louvain au cours du 17e siècle. Cette œuvre est typique d’un courant de la production hollandaise de cette époque, désigné alors sous le nom de « petit banquet monochrome » : représentation, dans des coloris restreints et une facture lisse, de restes d’un repas frugal à connotation symbolique. L’homme est mortel et fragile comme l’écorce du citron que l’on pèle. »

Maerten Boelema de Stomme ((baptisé à Leeuwarden, le 17 Février, 1611 décédé à Haarlem, 1644) est un peintre de l’époque de l’âge d’or hollandais.
Son surnom « stomme » signifiant « stupide (ou silencieux) » lui vient de son handicap car il était muet. Il a été l’élève de Willem Claesz Heda de 1642 à 1644 date de sa mort : force est de constater que son habileté était grande compte-tenu du peu de temps de sa formation dont  on ne sait rien avant qu’il ne devienne élève-membre de la Guilde de St Luc à Haarlem… Il fera une vingtaine de natures mortes.

Still life with nautilus cup
Autres œuvres à voir   ici

Détail du Triptyque de l’Annonciation de Van der Weyden

Original
Détail étudié
Pour commencer : étude au fusain sur papier mi-teinte pour se familiariser avec le sujet.

étude flacon
Etude

Je me suis longuement interrogée sur la nature du fruit le plus en avant :
grenade ou pas ?

D’après l’analyse du tableau, faite par Madame Françoise Julien-Casanova (Maître de conférences à l’Université Panthéon-Sorbonne Paris1), il semble qu’il s’agisse, très probablement …d’une pomme : voir les explications en page 7 du document PDF .
J’ai appris qu’il fallait décoder le symbolisme des objets en fonction du contexte et non isolément. Ainsi, ici, l’orange est la concurrente de la pomme –> source  

Concernant la symbolique de la  carafe : « La carafe ou fiasque transparente remplie d’eau, à col fermé,  traversée par la lumière est une des plus usitée métaphore mariale : elle doit remettre en mémoire une stance d’un hymne à la nativité : «  Comme à travers le verre, le rayon passe sans le briser, Ainsi la Vierge Mère, Vierge elle était et vierge est demeurée  » source Françoise Julien-Casanova.

et voici ce qu’en dit Daniel Arasse dans son ouvrage « L’Annonciation italienne » (à propos du tableau de Fra Filippo) p 143:
[…]du vase peint au tout premier plan du panneau. Placé entre l’Ange et la Vierge, emblème connu du corps marial dans le moment de l’Incarnation – puisque traversé par la lumière sans être brisé, il est à l’image de la virginité de Marie-, ce vase est encastré dans un enfoncement creusé à cet effet dans le rebord du lieu de l’Annonciation […]

Qui a réellement peint cette Annonciation ?

Etape 1   : Sur panneau bois, enduit traditionnel,  format 24X16.
Impression à l’huile (sienne naturelle) puis pose de gris coloré puis report du dessin au pigment en poudre (sienne naturelle).
Etape 2 : J’avance un peu au feeling (comme d’hab!). J’ai posé un deuxième gris coloré, un peu différent du premier pour varier les nuances …
Etape 3 : premiers jus colorés
Etape 4 : modification du fond, renforcement des valeurs
Etape 5 : encore un glacis supplémentaire sur le fond , il va en falloir certainement de nombreux autres avant d’approcher la valeur de « l’original »;  le flacon et les fruits ont été retravaillés.
Etape 6 : glacis suite

 

Détail du Triptyque de l’Annonciation de Van der Weyden

Original
Détail étudié
Pour commencer : étude au fusain sur papier mi-teinte pour se familiariser avec le sujet.

étude flacon
Etude

Je me suis longuement interrogée sur la nature du fruit le plus en avant :
grenade ou pas ?

D’après l’analyse du tableau, faite par Madame Françoise Julien-Casanova (Maître de conférences à l’Université Panthéon-Sorbonne Paris1), il semble qu’il s’agisse, très probablement …d’une pomme : voir les explications en page 7 du document PDF .
J’ai appris qu’il fallait décoder le symbolisme des objets en fonction du contexte et non isolément. Ainsi, ici, l’orange est la concurrente de la pomme –> source  

Concernant la symbolique de la  carafe : « La carafe ou fiasque transparente remplie d’eau, à col fermé,  traversée par la lumière est une des plus usitée métaphore mariale : elle doit remettre en mémoire une stance d’un hymne à la nativité : «  Comme à travers le verre, le rayon passe sans le briser, Ainsi la Vierge Mère, Vierge elle était et vierge est demeurée  » source Françoise Julien-Casanova.

et voici ce qu’en dit Daniel Arasse dans son ouvrage « L’Annonciation italienne » (à propos du tableau de Fra Filippo) p 143:
[…]du vase peint au tout premier plan du panneau. Placé entre l’Ange et la Vierge, emblème connu du corps marial dans le moment de l’Incarnation – puisque traversé par la lumière sans être brisé, il est à l’image de la virginité de Marie-, ce vase est encastré dans un enfoncement creusé à cet effet dans le rebord du lieu de l’Annonciation […]

Qui a réellement peint cette Annonciation ?

Etape 1   : Sur panneau bois, enduit traditionnel,  format 24X16.
Impression à l’huile (sienne naturelle) puis pose de gris coloré puis report du dessin au pigment en poudre (sienne naturelle).
Etape 2 : J’avance un peu au feeling (comme d’hab!). J’ai posé un deuxième gris coloré, un peu différent du premier pour varier les nuances …
Etape 3 : premiers jus colorés
Etape 4 : modification du fond, renforcement des valeurs
Etape 5 : encore un glacis supplémentaire sur le fond , il va en falloir certainement de nombreux autres avant d’approcher la valeur de « l’original »;  le flacon et les fruits ont été retravaillés.
Etape 6 : glacis suite