Archives de catégorie : Trucs et astuces : dessin ou peinture.

Encollage à la colle de peau d’une toile brute

Une fois la toile de lin montée sur son châssis et parfaitement tendue, la méthode d’encollage à la colle de peau se fait traditionnellement à chaud au spalter (ou mieux au sabre à enduire) et à plat. Une spatule coudée inox à pâtisserie peut faire le job !

Pour un encollage régulier, il est conseillé de pratiquer l’application par zones carrées successives –> procédé de recouvrement dit « en damiers ».

Le geste doit être rapide, la couche fine et  il est préconisé d’éviter à tout prix (dixit Pierre Garcia ) que la colle ne passe de l’autre côté pour des questions d’irrégularité de tensions. Autant dire que c’ est quasi « mission impossible »… en tout cas, pour moi !!

Aussi, j’ai donc décidé de tester l’idée, un peu saugrenue voire contestable, selon laquelle il était possible d’étaler la colle sous sa forme gélifiée à température ambiante et en utilisant la chaleur des mains pour lisser…

Pour commencer, j’utilise une petite spatule en plastique pour étaler le plus régulièrement possible la colle de peau. Je procède  par petites zones successives  afin de garnir toute la surface puis je lisse très doucement l’ensemble avec la main bien à plat : dès le premier passage et après séchage, la toile est restée parfaitement tendue et je constate un petit scintillement régulier sur toute la surface qui (toujours d’après P.Garcia) montre que l’encollage a été correctement exécuté 🙂 🙂

Lire la suite

Nettoyage de la palette en verre ou céramique sans solvant

Depuis quelques temps, j’ai remplacé les essences de nettoyage par de l’huile de table : je racle au maximum les résidus restés sur la palette puis j’y verse quelques gouttes d’huile  (la moins chère possible!)  J’essuie le tout avec du papier absorbant : l’opération est à répéter autant de fois que nécessaire jusqu’à disparition des traces de couleurs  ! Ensuite je dégraisse avec du vinaigre blanc et tout est parfaitement propre 🙂

En fin de séance, il est possible de nettoyer ainsi les pinceaux (le vinaigre en moins). Ôter le maximum de peinture sur un papier  puis mettre de l’huile propre  (une petite quantité suffit) sur la palette. Passer le pinceau dedans pour qu’il s’en imprègne, presser délicatement entre les doigts pour faire sortir le « jus »obtenu. Recommencer plusieurs fois en changeant l’huile régulièrement…
C’est un peu plus long qu’avec un solvant mais c’est tout aussi efficace –> cela ne dispense pas du nettoyage final à l’eau et au savon.

 

lentille de paysagiste, lentille optique

Lentille de paysagiste

ou dite « œil de vieux » qui se compose d’une lentille biconcave.
Quand l’artiste vise à travers cette lentille, il voit les objets réduits dans un espace visuel plus large –> effet de recul

Lentille divergente (concave) : diminue la taille quand on regarde à travers (contraire de la loupe)

Ci-dessous un modèle ancien monté en serre-tête avec l’aimable autorisation de la Librairie Alain Brieux

N.B : ne pas confondre avec la fenêtre de visée (ou viseur) quadrillée ou pas, souvent appelée à tort « lentille de paysagiste » 😉

Pourquoi « œil de vieux » ?

Lire la suite

Comment ouvrir un tube de peinture sans l’endommager ?

Voici une méthode pour ouvrir les bouchons de peinture à l’huile (ou autre) sans tordre le tube ni casser le bouchon.

Parfois le casse-noix suffit mais si c’est trop collé je place une pince multiple sur le collet (la partie haute du tube est plus résistante à cet endroit) pour juste le maintenir et je dévisse doucement le bouchon avec le casse-noix.
Si c’est toujours sans effet j’exerce alors un mouvement inversé des deux pinces en même temps.